Vous voulez faire estimer votre bien ? Appelez nous au 01 46 37 77 60

Economie

Nouvelle baisse des taux d’emprunt !

15 juin 2016 dans Blog, Economie

De nouvelles baisses de taux d’intérêt, plus légères, ont été enregistrées en juin dans certaines agglomérations, a fait savoir mercredi Meilleurtaux.com. Certains emprunteurs ont bénéficié d’un recul compris entre 0,05 et 0,10 point, notamment dans les villes qui n’avaient jusque-là pas profité des barèmes les plus bas.

Le-premier-immeuble-foret-du-monde

Les meilleurs taux négociés ce mois-ci se situent autour de 0,80% sur 10 ans, 1,10% sur 15 ans et 1,20% sur 20 ans. Ces conditions d’emprunt s’adressent néanmoins aux profils « haut de gamme » avec une sécurité professionnelle, un apport important et des revenus élevés par rapport aux revenus moyens constatés dans la région par la banque, rappelle le courtier en crédit immobilier.

Alors que les prix des logements anciens se stabilisent en France, les ménages continuent de gagner des mètres carrés dans la plupart des grandes villes.

Bruno Benveniste

 

Immobilier : les tendances à deux mois

7 juin 2016 dans Blog, Economie

Quant à l’évolution attendue du marché à plus long terme, les notaires sont partagés. La moitié d’entre eux estime que la baisse des prix n’est plus d’actualité. « Avec des conditions de crédit particulièrement favorables, se porter acquéreur d’un autre bien avant de revendre le sien devient une attitude peu risquée, voire bénéfique lors des hausses des prix attendues ».

Une large majorité des notaires anticipe au cours des deux prochains mois une stabilité des prix des logements anciens en France, dans un marché caractérisé par des taux d’intérêts toujours très faibles. C’est ce que révèle une enquête du site Immonot.com, selon lequel les hausses de prix ne sont prévues que dans 9% des cas.

De son côté, la demande de biens est stable voire en hausse, estiment 85% des professionnels interrogés. Et avec le printemps, une saison traditionnellement porteuse pour les achats immobiliers, le nombre de négociateurs ayant constaté un recul de leur activité continue à diminuer, passant de 22,8% à 19,3%.

Bruno Benveniste

92663788_02eb7a3456_o

Augmentation des loyers dans les grandes villes

1 juin 2016 dans Blog, Economie

Le marché retrouve un taux de mobilité résidentielle comparable à celui qui se constatait dans la première moitié des années 2000, avant que ne se déclenche la grande dépression financière, affirmait hier l’Observatoire de l’immobilier.

Cette mobilité s’établit à 30,8% en moyenne, son plus haut niveau depuis 1998. Un phénomène en partie alimenté par des « conditions de crédit particulièrement favorables » et le « renforcement des aides publiques à l’accession (dans le neuf) ».

paris_edited_445x280

Dans ce contexte, les loyers de marché ont augmenté de 0,6% depuis le mois de janvier, en glissement annuel. « Si on se limite aux 20 premières villes par le nombre des habitants, dans 35% d’entre elles les loyers reculent et dans 5% des villes, les loyers stagnent. Lorsque les loyers progressent, c’est dans la majorité des cas après avoir baissé en 2015 ».

L’Observatoire note par ailleurs un effort d’amélioration et d’entretien des logements qui « redevient plus intense » après un certain relâchement des propriétaires l’an passé. Ainsi, plus de 16% des relocations sont concernées par ces travaux, contre 12,9% à fin mai 2015. On est cependant encore loin des pics atteints en 2012 et 2013 (30,6%).

 

Immobilier de luxe : Paris fait mieux que Londres

24 mai 2016 dans Blog, Economie

Si 2015 n’a pas été une très bonne année pour l’immobilier de luxe, la France a pourtant bien mieux résisté que l’Angleterre, et Paris a ainsi achevé l’année sur une bonne note. Les attentats de janvier et de novembre n’ont étonnamment pas fait basculer le marché parisien.

Pour Alexander Kraft, PDG de Sotheby’s International Realty : « L’absence d’acquéreurs russes à la suite de la crise ukrainienne. Ensuite, la désertion des acheteurs chinois à cause de la chute des Bourses du pays et la mise en place des programmes anticorruption. Les acheteurs ont la mémoire courte. Six semaines après, c’était presque oublié. Sur le long terme, ces événements n’ont pas eu d’effets trop drastiques. Au Royaume-Uni, 2015 a été l’année la plus difficile depuis longtemps : les élections, la hausse des frais de mutation et la hausse des taxes sur les résidences secondaires. Et c’est surtout à Londres que le marché a souffert. »

londres

Côté France, cela va bien mieux et 2016 s’annonce être une excellente année : « Ainsi, en France, l’immobilier haut-de-gamme -a retrouvé sa forme après trois années difficiles qui ont suivi l’élection présidentielle. Les prix sont bas et les choix nombreux, les acheteurs sont de retour. 2015 a été l’année de redressement ».

Bruno Benveniste

L’immobilier va bien !

13 mai 2016 dans Blog, Economie

L’immobilier va bien ! Selon le spécialiste Pascal Beuvelet, les chiffres du Crédit Foncier annoncent plus d’un million de transactions sur le marché résidentiel privé, ancien et neuf : « Cette performance du marché est confirmée par les 156 milliards d’euros de crédits immobiliers (Hors renégociation) distribués en 2015. C’est 30% de plus qu’en 2014. Mon analyse des chiffres produits par les réseaux immobiliers, notaires et les professionnels du crédit me font dire que nous sommes aujourd’hui à un point d’inflexion de l’évolution des rapports d’équilibre des prix entre la demande de logements par les acquéreurs et l’offre des vendeurs. »

immobilier-le-retour-des-proprietaires-occupants

Et comme l’augmentation du pouvoir d’achat ne provient pas des augmentations de revenus tant ils sont contraints, seule la baisse des taux redonne du pouvoir d’achat… Des taux inférieurs à 2% pour des prêts d’une durée de 25 ans permettent à toute une nouvelle population d’accéder à l’acquisition.

Par contre, « l’offre n’évolue pas au même rythme, loin de là. Dans le neuf, selon Alain Dinin, PDG de Nexity, géant français de l’immobilier (Guy Hoquet, Century 21 etc.), « il faudrait 400 000 logements de plus par an. Or, il n’y en a eu que 220 000 l’an dernier. »

Bruno Benveniste

Taux immobiliers : profitez-en maintenant !

10 mai 2016 dans Blog, Economie

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers ne cessent de descendre, et autant en profiter maintenant… Un courtier en crédit a communiqué aujourd’hui un nouveau record de taux d’intérêt en mai : « 1,24% pour un emprunt immobilier sur 20 ans. Ce taux exceptionnel a été négocié au profit d’un emprunteur « VIP », c’est-à-dire dont les revenus sont élevés. »

taux-credit

Pour les autres clients disposant de revenus plus conformes à la moyenne, tout est au beau fixe également : « si la demande de financement est cohérente, les banques peuvent, au cas par cas, proposer des taux plus faibles que ceux affichés sur leurs grilles, précise l’intermédiaire. Des taux bas jusqu’où mais surtout pour combien de temps encore ? Si certains courtiers tablent déjà sur une stabilisation voire une légère remontée d’ici l’été, Credixia lui n’y croit pas. » En tout cas l’embellie ne risque pas de s’arrêter de sitôt…

Bruno Benveniste

Les prix de l’ancien en pleine croissance !

2 mai 2016 dans Blog, Economie

Sur Europe 1, le PDG de Nexity, les prix de l’ancien devraient carrément exploser cette année, après plusieurs exercices en stagnation, voire en baisse… En effet, malgré les lois proposées par les gouvernements, l’offre de neuf ne suffit pas à combler la demande en croissance constante, ce qui devrait donc donner un beau coup de boost à l’ancien :

« Le promoteur Nexity table sur une hausse de 4 à 5% des prix de l’immobilier ancien dans les deux prochaines années. Dinin souligne le manque de logements neufs dont la progression reste insuffisante malgré les chiffres encourageants publiés la semaine dernière par le ministère du Logement. En effet, Les permis de construire accordés pour des logements neufs ont grimpé de 7,5% en un an. Mais cette croissance ne suffira pas à couvrir les besoins de logement futurs de la France, » a expliqué le dirigeant à la radio.

Selon les deux réseaux leaders de l’immobilier, les prix dans l’ancien « ne baisseront plus et devraient même augmenter, en raison de la pénurie de logements, d’une demande supérieure à l’offre et de taux d’emprunt exceptionnellement bas« .

Bruno Benveniste

1117739_immobilier-les-prix-des-appartements-dans-lancien-continuent-de-baisser-web-tete-02155662549

AirBnB : attention, la loi se durcit !

29 avril 2016 dans Blog, Economie

Il est bien loin le temps où tous les locataires louaient sans vergogne leur appartement à des touristes de passage, certains en faisant même un véritable business… Berlin vient par exemple d’en interdire l’usage, et la mairie de Paris mise sur le contrôle et les sanctions pour en finir avec les meublés touristiques illégaux, qui grignotent des surfaces de logement.

airbnb

Selon l’agence ATHOP, « la réglementation en vigueur, un propriétaire n’a pas le droit de louer sa résidence principale plus de 4 mois par an. Entre 15.000 et 20.000 meublés touristiques seraient illégaux à Paris, soit près d’un tiers du marché des plateformes Internet. »

Robert Gelli, le directeur des affaires criminelles et des grâces, envisage de poursuivre systématiquement les contrevenants « en zone urbaine où il existe des tensions sur le logement social« . De son côté, l’adjoint à la maire de Paris, Ian Brossat prône une « tolérance zéro« …

Bruno Benveniste

 

Baisse des frais de notaire : la fausse (r)évolution

27 avril 2016 dans Blog, Economie

A partir de lundi prochain, le 2 mai, la baisse des tarifs des notaires décidée par le gouvernement, qui avait suscité la colère de la profession, entrera en vigueur. Grâce à ces nouveaux barèmes, les acquéreurs d’un bien immobilier pourront obtenir des remises allant jusqu’à 10% pour les transactions immobilières dont le montant est supérieur à 150.000 euros.

notaire_roles_honoraires_actes_primoneuf_97

Mais attention à la fausse bonne nouvelle pour les acheteteurs : « la baisse de 10% des émoluments des notaires ne compense même pas la hausse de la part des droits de mutation qui revient aux départements, passée depuis mars 2014 de 3,8% à 4,5% du montant du bien, y compris à Paris« , constate Vousfinancer.com. Ainsi pour l’achat d’un bien à 200.000 euros, la remise sera d’à peine 41 euros sur un total d’environ 15.000 euros de frais, et de 203 euros pour un bien à 400.000 euros, sur un total de 29.500 euros de frais. Pas vraiment de conséquence, donc, pour les acheteurs d’un bien relativement coûteux…

« Les particuliers qui opteront pour des petites surfaces bénéficieront quant à eux d’une remise allant jusqu’à 70%, car les frais de notaires seront limités à 10% de la valeur des biens avec un tarif minimum de 90 euros, » fait remarquer le même courtier. Bref, pas de révolution à l’horizon !

Bruno Benveniste

Les taux négatifs possibles en France ?

20 avril 2016 dans Blog, Economie

Le taux révisable est très peu pratiqué dans l’Hexagone, bien que certains craignent son retour.En mars dernier, il représentait ainsi 0,4% de la production de crédits, selon  Crédit Logement/CSA. Et dans les meilleurs années, il a rarement dépassé les 20%, vers 2005.

les-taux-négatifs-300x200

« Ensuite, les banques françaises sont beaucoup plus prévoyantes que leurs homologues européennes, leurs taux variables étant capés à la hausse comme à la baisse. Et même si des dérapages sont possibles, les établissements bancaires s’en aperçoivent rapidement, » explique PAP.

Quant au courtier Vousfinancer.com, il rapporte qu’une banque vient de supprimer un taux variable risqué, fixé à 0,85% sur 10 ans, avec une marge de +1/-1%. Les banques qui peuvent, quoi qu’il en soit, compter sur notre code civil pour protéger leurs intérêts. Ce dernier oblige en effet l’emprunteur à rembourser au moins l’intégralité du capital emprunté…

Bruno Benveniste

© Copyright PNT Immo 2018